Principe

L’écart d’acquisition correspond à la différence entre le prix d’acquisition des titres d’une société et sa situation nette comptable. Il apparait au moment où la société acquise entre pour la première fois dans le périmètre de consolidation d’un groupe.

Les normes comptables demandent à ce que cet écart soit affecté aux actifs et aux passifs de la société acquise. L’affectation concerne en général les actifs incorporels (droit au bail, marque, brevet, fichier clients, etc.), les actifs corporels (terrains, constructions, etc.) et les actifs financiers. L’écart non affecté constitue le goodwill.

L’affectation de l’écart d’acquisition nécessite ainsi des compétences approfondies dans l’évaluation de tous les types d’actifs et de passifs. Il demande aussi une bonne connaissance des normes comptables (normes française, IFRS, normes américaines), d’autant plus que les normes diffèrent sur la nature des actifs à valoriser de manière distincte du goodwill, sur leur mode de valorisation, sur leur condition d’amortissement et sur leurs modalités de suivi de la valeur.

Nos domaines d’application incluent aussi bien l’assistance pour réaliser la première consolidation post-acquisition que les études pré-acquisition (pré-PPA) et l’aide au suivi de la valeur des actifs (tests de dépréciation).

Méthode

Les méthodes que nous avons développées pour réaliser les missions d’affectation de l’écart de première consolidation tiennent compte de trois dimensions complémentaires :

  • la connaissance des prescriptions figurant dans les normes comptables et les textes venus les compléter ;
  • un diagnostic approfondi des composantes de l’écart d’acquisition et de leur contribution individuelle à la valeur de l’entreprise ;
  • le respect des principes de l’évaluation financière (mode de calcul, choix des paramètres financiers, etc.).

Notre compétence recouvre la valorisation de tous les types d’actifs et de passifs dans tous les domaines d’activité. Dans certains cas, nous préconisons toutefois le recours à un partenaire pour compléter nos analyses (expert immobilier pour l’évaluation de baux commerciaux, de terrains, de constructions ; expert technique pour valoriser les portefeuilles de brevets ; etc.).

Mission

Dans le cadre de notre mission nous produirons un rapport documenté sur l’affectation de l’écart d’acquisition précisant les entités où doivent être effectuées les estimations (Unité Génératrice de Trésorerie – UGT), la nature des actifs à (re)valoriser, le choix des méthodes et les résultats des calculs. Dans le cas de tests de dépréciation, nous produirons un rapport documenté sur le suivi des valeurs figurant au bilan. Dans tous les cas, nous proposons de vous assister dans les discussions avec vos auditeurs.

Références